Sélectionner votre langue : Français

4 - 05 - 2018

MA_Actualites_Garde-imperiale-ep5

La Garde impériale, épisode 5 : Les armes du chasseur, fusil et sabre

Le drapeau constitue l’emblème du régiment. Sous l’Empire, il se compose des couleurs bleu-blanc-rouge apparues sous la Révolution. Il porte sur le revers le nom du régiment (ex. « GARDE IMPERIALE L’EMPEREUR DES FRANÇAIS AU 1er REGIMENT DES CHASSEURS A PIED ») et sur l’avers la liste des grandes batailles au cours desquelles le régiment s’est distingué.

06 502741 298x300 La Garde impériale, épisode 5 : Les armes du chasseur, fusil et sabre


Drapeau du 1er régiment de grenadiers à pied de la Garde impériale
© Musée de l’Armée, Dist. RMN, Pascal Segrette

Ce drapeau est présenté dans les salles permanentes du département moderne (salle 35). Il a été surnommé « le drapeau des adieux » en souvenir du jour du départ de Napoléon pour l’île d’Elbe. Le 20 avril 1814, Napoléon fait ses adieux à ses soldats dans la cour du Cheval-Blanc du palais de Fontainebleau. A l’issue d’une vibrante proclamation, il déclare : « Je voudrais vous presser tous sur mon cœur ; que j’embrasse au moins votre drapeau ».

 

06 505788 229x300 La Garde impériale, épisode 5 : Les armes du chasseur, fusil et sabre

Le drapeau est surmonté d’une aigle en bronze ouvragées et dorées. Inspirée des aigles des légions romaines, l’aigle napoléonienne fait référence à la puissance militaire et sert, selon les dires de Napoléon « de point de ralliement auquel sera attaché l’honneur d’un corps ». Sa préservation sur les champs de bataille justifie tous les sacrifices.

 

Antoine Denis Chaudet, Pierre-Philippe Thomire, Aigle du drapeau du 1er escadron du régiment de grenadiers à cheval de la Garde impériale © Musée de l’Armée, Dist. RMN, Pascal Segrette

 

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires