Sélectionner votre langue : Français

17 - 02 - 2015

Cent ans de photographies aux armées, épisode 2 : un pionnier du cinéma dans la guerre, Albert Samama-Chikli

100 ans de photographie aux armées, épisode 2 : un pionnier du cinéma dans la guerre, Albert Samama-Chikli.

Engagé volontaire en 1915, Albert Samama-Chikli devient opérateur auprès de la section photographique de l’armée (SPA). Réalisés à des fins de documentation et de propagande par l’image, ses clichés — comme ceux de tous les opérateurs de la section — sont soumis à un contrôle officiel strict. Les scènes qu’il photographie révèlent pourtant la brutalité de la guerre et la soumission des hommes aux éléments.

MA BA 100ansphoto02 1 20150217 300x287 100 ans de photographie aux armées, épisode 2 : un pionnier du cinéma dans la guerre, Albert Samama Chikli.

MA BA 100ansphoto02 2 20150217 300x274 100 ans de photographie aux armées, épisode 2 : un pionnier du cinéma dans la guerre, Albert Samama Chikli.Omniprésent, le sol constitue un adversaire quotidien. Dans cette photographie où les soldats français et leurs effets personnels se confondent avec la terre d’une tranchée conquise, celle-ci apparaît comme le cadre de vie précaire du combattant autant que celui du combat. Près de Verdun, la dépouille d’un soldat français, abandonnée près d’un trou d’eau stagnante, montre la dureté de la guerre et l’endurcissement desMA BA 100ansphoto02 3 20150217 300x286 100 ans de photographie aux armées, épisode 2 : un pionnier du cinéma dans la guerre, Albert Samama Chikli. combattants qui semblent indifférents au sort de leur camarade tombé au combat. La diffusion de telles représentations est interdite par le comité de censure pour ne pas compromettre le moral et le soutien de la Nation. Samama-Chikli réalise plusieurs images autour de ce cadavre, celle-ci n’a donc pas été prise en cachette et illustre la complexité du contrôle des prises de vue sur le terrain. L’œil du photographe sait cependant capter des moments plus légers quand il photographie un groupe de soldats portugais qui semblent s’empresser, dans une joyeuse pagaille, de quitter le bateau qui vient de les amener jusqu’à Brest, sous l’oeil d’un fusilier marin indifférent a cette agitation. MA BA 100ansphoto02 4 20150217 300x278 100 ans de photographie aux armées, épisode 2 : un pionnier du cinéma dans la guerre, Albert Samama Chikli.

Crédits photos : @ ECPAD / Albert Samama-Chikli

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires