Sélectionner votre langue : Français

16 - 08 - 2013

Histoire d'Armes bandeau épisode 12

Histoires d’Armes épisode 12 : de loin/le « 75 », de l’histoire à la légende

12image01 Histoires d’Armes épisode 12 : de loin/le « 75 », de lhistoire à la légende

A gauche en haut : Soldats du Bataillon du Pacifique, en bas : Une batterie de canons de 75mm, à droite : canon de campagne de 75mm

LE « 75 » EN ACTION

Précis, mobile et doté d’une cadence de tir élevée, le canon de 75 mm est une réussite technologique sans précédent. De 1914 à 1918, il est l’arme principale de l’artillerie française et se montre très efficace lors de la guerre de mouvement, principalement au cours des batailles de la Marne (en septembre 1914 et en juillet 1918). En revanche, ce canon n’est pas adapté à la guerre de tranchée et son action s’avère insuffisante face à l’artillerie lourde mise en oeuvre par les armées ennemies.

12image02 300x300 Histoires d’Armes épisode 12 : de loin/le « 75 », de lhistoire à la légende

Assiette commémorative “Vive le son du canon”

LA LEGENDE DU « 75 »

La supériorité technique du canon de 75 mm par rapport aux canons de campagne ennemis est saluée tout au long de la Grande Guerre et bien après l’Armistice, par toute une série d’objets mettant en scène le « 75 » : cartes postales, dessins de presse, publicités, jouets, objets du quotidien … Le 7 février 1915, la Journée du 75, où sont vendus des milliers d’insignes et de médailles, permet de récolter 5 266 182 francs de l’époque. Il est, avec le Poilu, l’image de la France combattante et victorieuse, symbolisant le savoir-faire industriel et militaire du pays.

 

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires