Sélectionner votre langue : Français

7 - 08 - 2013

Histoire d'Armes bandeau épisode 8

Histoires d’Armes épisode 8 : de loin/combattre les machines

08image01 Histoires d’Armes épisode 8 : de loin/combattre les machines

Lance-roquette RPG-7

UNE ARME ANTICHAR PORTATIVE

Conçu en 1961 en URSS et rapidement diffusé puis fabriqué par l’ensemble de ses alliés, le RPG-7 apparaît dans un contexte de guerre froide où sont envisagées de grandes batailles de chars en cas d’affrontement direct entre les deux blocs. Cette arme portative, qui peut être employée par un seul homme, est à même de détruire ou d’endommager la majorité des blindés en service à cette époque.

L’HOMME FACE A LA MACHINE

L’irruption des blindés et des avions sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale laisse sans défense le fantassin armé de son seul fusil. Le Tankgewehr, gigantesque fusil antichar mis en service dans l’armée allemande en 1918, est un échec : lourd, encombrant, inefficace, son recul est tel qu’il peut briser l’épaule du tireur. Seuls des canons spécialement adaptés et peu mobiles sont efficaces contre les nouvelles machines.

C’est lors de la Seconde Guerre mondiale que l’emploi de la charge creuse, qui peut être lancée efficacement avec des moyens légers tels les Panzerfaust allemands ou le célèbre Bazooka américain, permet au fantassin de combattre directement les blindés. Dans la seconde moitié du XXe siècle sont développés des lance-missiles portatifs destinés à la lutte contre les aéronefs, eux aussi utilisables par un seul homme.

Ces armements faciles d’emploi, mobiles et peu coûteux, tiennent une place importante dans les conflits dits «asymétriques» actuels, opposant des combattants isolés à des adversaires mieux armés, disposant de blindés et d’aviation.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires