Sélectionner votre langue : Français

17 - 04 - 2018

MA_BA_une-vie-dengagement_ep22-FR

« Une vie d’engagement », épisode 22 : Georges Thierry d’Argenlieu

Naissance : 7 août 1889
Décès : 7 septembre 1964
Compagnon de la Libération – décret du 29 janvier 1941

La Première Guerre mondiale éclate alors que l’enseigne de vaisseau Thierry d’Argenlieu sert dans l’Adriatique sur le contre-torpilleur Dehorter en patrouille dans la lutte anti-sous-marine. En juin 1916, il rejoint l’aviso torpilleur DIberville en Méditerranée. Dans cette guerre de courses, la longue attente est entrecoupée de moments d’angoisse liés à la chasse invisible des U-Boote des empires centraux. Pacha du patrouilleur La Tourterelle au printemps 1918, il commande alors son premier vaisseau en temps de guerre.

Suivant sa vocation, il entre au Carmel en 1921 mais la guerre l’arrache à la contemplation. Rappelé comme officier de réserve, fait prisonnier en juin 1940, il s’évade et rejoint Londres. Proche du général de Gaulle, il est nommé chef d’État-major des Forces navales françaises libres et premier chancelier de l’ordre de la Libération. Malgré la blessure reçue devant Dakar en septembre 1940, il participe aux opérations du Gabon. Il effectue ensuite plusieurs missions politiques et diplomatiques auprès des Alliés. Amiral, il se retire définitivement au Carmel en 1958.

Consultez sa biographie détaillée

Légende : Le lieutenant de vaisseau Thierry d’Argenlieu, à la veille de son premier commandement en mer, en janvier 1918. © Famille de Georges Thierry d’Argenlieu

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires