Sélectionner votre langue : Français

21 - 05 - 2016

MA-Napoleon-chevaux

Sauvons Vizir, épisode 18 : Le cheval, un cadeau diplomatique

Il était fréquent d’offrir ou de recevoir des chevaux dans les relations diplomatiques.

Napoléon reçoit de nombreux chevaux en cadeaux. Le roi du Maroc lui en envoie quatorze de race barbe, l’Empereur de Russie, huit dont cinq persans et trois arabes, l’Empereur d’Autriche, cinq de race autrichienne, le roi d’Espagne, quatorze. Son beau-frère Murat, cavalier émérite, lui en offre vingt-deux dont sept espagnols et six andalous. En retour, Napoléon offre aussi des chevaux, soit pour des raisons diplomatiques, soit par amitié ou reconnaissance. Il offre ainsi « Commode » au roi de Bavière, « l’Etoile » et « l’Ethiopienne » à la princesse de Bade, « Sélim » au tsar de Russie.

Accédez à la campagne de financement participatif “Sauvons Vizir, le dernier cheval de Napoléon”

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires