Sélectionner votre langue : Français

27 - 05 - 2016

MA-armee-napoleon

Sauvons Vizir, épisode 29 : la création d’un service vétérinaire

À cette époque, la médecine vétérinaire est une nouveauté, la première école en Europe ayant été créée à Lyon en 1762.

Sous l’Empire, il existe cinq écoles vétérinaires (Alfort, Lyon, Turin, Aix-la-Chapelle, Zutphen) qui forment plusieurs dizaines d’élèves par an aux frais du ministère de la Guerre, à condition d’intégrer à l’issue de leur scolarité les rangs d’un régiment de cavalerie.

A partir de 1807, chaque régiment de cavalerie est tenu de compter deux vétérinaires dans ses rangs, mais les besoins sont tels que le recours à des aides vétérinaires, généralement dépourvus de diplômes, s’imposent le plus souvent.

Accédez à la campagne de financement participatif “Sauvons Vizir, le dernier cheval de Napoléon”

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires