Sélectionner votre langue : Français

4 - 12 - 2013

Bandeau sainte Barbe 2014

Et par la bombarde, vive sainte Barbe !

En ce jour de la sainte Barbe, patronne des artilleurs, le musée de l’Armée organise les samedi 7 et dimanche 8 décembre 2013, en collaboration avec l’Ecole d’Artillerie de Draguignan et sa fanfare, un week-end festif mêlant performances, reconstitution et présentation de matériels militaires.

MA fb stbarbe canon 75 14 18 2 2011 300x199 Et par la bombarde, vive sainte Barbe !

Fêté chaque année le 4 décembre, les origines de sainte Barbe,  Sainte Patronne des artificiers, des armuriers, des artilleurs et des mineurs, autant que des sapeurs-pompiers, remonte à l’antiquité. La tradition se situe à Nicomédie, une ville de Turquie appelée aujourd’hui Izmit, en l’an 235. Belle et noble jeune fille, Barbe aurait été enfermée dans une tour par son père Dioscore. Il voulait en effet la soustraire aux sollicitations du monde. De retour d’un voyage, Dioscore apprend que sa fille s’est convertie au catholicisme. Il la livre alors au Gouverneur qui la fait supplicier et décapiter par Dioscore lui-même. A peine a-t-il terminé qu’il est frappé par la foudre, et immédiatement transformé en cendres. La tour ou elle fut enfermée, au cours des âges, finit par se confondre avec une poudrière.

Cette édition 2013 de la Sainte-Barbe mettra en avant l’artillerie déployée dans les opérations extérieures et particulièrement en Indochine, en écho à l’exposition Indochine. Des territoires et des hommes, 1856-1956, actuellement présentée au musée de l’Armée.

Au programme :

  • 14h30 : Aubade par la Fanfare de l’école d’Artillerie de Draguignan en façade NordMA fb stbarbe canon caesar3 2011 300x199 Et par la bombarde, vive sainte Barbe !
  • 15h : Début des manœuvres d’artillerie au rythme de la fanfare. Ouverture par le peloton d’infanterie équipé de fusils 1777, précédé d’un tambour. Évolutions du canon de Gribeauval hippomobile (fin XVIIIe s.), d’une Jeep et du canon de 40 mm Bofors (seconde guerre mondiale), du système d’armes MISTRAL (fin XXe s.) et du canon CAESAR (début XXIe s.). Présentation d’un DRAC (drone).
  • 15h45 : rencontres et échanges entre les participants et le public autour des matériels et des chevaux.

Découvrez l’album photos Facebook, spécial Sainte-Barbe !

En famille : un livret-jeux jeune public spécial Sainte-Barbe 2013 est à remplir sur place et disponible en téléchargement.

Accès libre et gratuit pour tous.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

1 commentaire

  1. 6 décembre 2013 à 9h03

    cosmao | sanslesou.jimdo.com

    Culture en libre accès a annoncé l'édition 2013 de la Sainte Barbe aux Invalides, page événements http://sanslesou.jimdo.com