Sélectionner votre langue : Français

23 - 07 - 2014

Les Invalides dans la Grande Guerre épisode 1 : sur l'esplanade des Invalides (bandeau)

Les Invalides dans la Grande Guerre, épisode 1 : sur l’esplanade des Invalides

Le 22 avril 1915, le général Alfred Galopin (1852-1931), commandant de la Place de Paris, à cheval au premier plan, passe en revue des troupes du Camp retranché de Paris. Les soldats, au garde à vous, baïonnette au fusil, portent encore l’uniforme du début de la guerre, reconnaissable ici au képi.

MA BA IGG ep1 20140723 155x330 Les Invalides dans la Grande Guerre, épisode 1 : sur lesplanade des InvalidesDepuis la mobilisation de 1914, l’esplanade des Invalides permet de réunir de nombreux soldats, mais aussi des chevaux, des taxis et d’autres engins motorisés. Par ses dimensions, elle offre un ample prolongement aux cérémonies qui se déroulent dans l’Hôtel des Invalides.

Le Camp retranché de Paris (CRP)

Après le siège de Paris et ses conséquences dramatiques durant la guerre de 1870, il a été décidé de considérablement améliorer les défenses de la capitale et de ses alentours. Une première enceinte continue fortifiée de plus de 30 km de périmètre est d’abord construite. Elle est ensuite renforcée par une deuxième ceinture distante de 1,5 km à 5 km, elle-même appuyée par des forts.

Cérémonies militaires

La remise de décorations et les prises d’armes permettent d’assurer cohésion et esprit de corps au sein de l’armée. Elles servent également aux militaires à rassurer les civils, tout en leur rappelant les sacrifices que l’armée consent au service de la patrie.

Retrouvez cet équipement d’un soldat français en 1914 dans les espaces Première Guerre mondiale du musée de l’Armée et sur le site internet du musée avec le portfolio La Grande Guerre

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

1 commentaire

  1. 27 décembre 2015 à 23h29

    TIMEMRMAN patrick | saint-satur.fr

    Bonjour. Je suis le Maire de SAINT-SATUR (Cher – 18300) où est né le Général Alfred GALOPIN le 06 décembre 1852. Nous ne savons pratiquement rien sur la carrière de ce général, polytechnicien et aussi inventeur de la tourelle à éclipse. Qui d'entre vous peut me renseigner ? Merci. Bien à vous Colonel (H) Patrick TIMMERMAN Maire de SAINT-SATUR (Cher - 18300)