Sélectionner votre langue : Français

13 - 03 - 2015

Cent ans de photographie aux armées, épisode 9 : soldat de l’image en Indochine, Paul Corcuff.

De 1946 à 1954, en Indochine, la France, appuyée par les États-Unis, combat les Forces indépendantistes du Viêt-minh soutenues, dès 1949, par la République populaire de Chine. Ainsi, pour des dizaines de milliers de soldats Français, la fin de la Deuxième Guerre mondiale ne marque pas l’arrêt des hostilités.

Soldats du 6e BPC se préparant à l'attaque des forces viêt-minh au poste de Tu Lé, Indochine, 18-20 octobre 1952 © ECPAD / Paul Corcuff

Parachutistes vietnamiens, combattants pour l'Union française, lors de leur retraite de Tu Lé vers la Rivière noire. Epuisés après plusieurs jours de marche sans sommeil et poursuivis par une division viêt-minh, ils dorment sur un chemin, à même le sol. Indochine 20-23 octobre 1952 © ECPAD / Paul CorcuffPaul Corcuff est de ceux-la. Engagé en juin 1944, il part en Indochine comme reporter photographe en juin 1949 et suit au plus près les opérations militaires, notamment en octobre 1952 auprès du 6e bataillon de parachutistes coloniaux (BPC) du commandant Bigeard. Parachuté avec les soldats, il les accompagne pendant leur repli vers la Rivière noire, partageant leurs conditions de vie et leur épuisement. Réalisées de l’intérieur, montrant les préparatifs au combat ou la dureté de la retraite, ses photographies sont marquées du sceau de l’expérience vécue. Cela fait-il de Paul Corcuff un reporter à proprement parler, traduisant par la photographie une histoire ou un message original ?
Opération "Toulouse", dans la région de Binh Dinh et Qui Nhon. Un capitaine interroge un prisonnier viêt-minh dont le cou est enserré d'une épaisse ficelle, Indochine 29 janvier - 6 février 1953 © ECPAD / Paul Corcuff

Soins médicaux prodigués aux blessés, vraisemblablement du 8e bataillon de chasseurs parachutistes (BCP), dans le secteur de Son Tay, Indochine 15-30 avril 1951 © ECPAD / Paul CorcuffMandaté par le Service Presse Information (SPI) en Indochine, il ne maîtrise pas le devenir de ses images, soumises aux impératifs du contrôle de l’information avant leur diffusion dans la presse internationale. Les photographies qu’il réalise traduisent une réalité du terrain mais le choix qui en est fait doit s’intégrer dans une stratégie de communication plus vaste de la France. La présentation des opérations militaires en Indochine répond en effet à des objectifs de communication propres au gouvernement français, dans un contexte international tendu.

Cité à l’ordre de l’armée pour son reportage sur Tu Lé, « aussi précieux au Haut Commandement qu’à l’information internationale », Paul Corcuff fut un véritable soldat de l’image.

Opération "Camargueé en Centre-Viêtnam, dans la région côtoère de Quang Tri : progression d'unités parachustistes après leur largage. Indochine, 28 juillet 1953 © ECPAD / Paul Corcuff

 

Crédits photos : © ECPAD / Paul Corcuff

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

2 commentaires

  1. 6 juin 2017 à 10h54

    baubert |

    où trouver cet album ?
  2. 7 mai 2017 à 18h27

    BERNARD Jean-François |

    Magnifiques documents. Merci.