Sélectionner votre langue : Français

25 - 09 - 2015

Dans l’honneur et par la victoire, épisode 21 : le 1er régiment de fusiliers marins (1er RFM)

Le 1er bataillon de fusiliers marins (1er BFM) est créé en Angleterre en juillet 1940 au sein des Forces navales françaises libres. Il participe successivement à l’expédition de Dakar en septembre 1940, à la campagne du Gabon en novembre, puis à celle de Syrie en juin 1941.

Le char 124 du 1er RFM dans les Vosges en novembre 1944 © musée de l’ordre de la Libération / DREn 1942, il se distingue en Libye et en Egypte, à Bir-Hakeim puis à El Alamein. Il assure ensuite la couverture anti-aérienne de la 1ère division française libre (1ère DFL) lors de la poursuite de l’Afrika Korps jusqu’à la libération de la Tunisie en mai 1943.

En septembre, il devient le 1er régiment de fusiliers marins (1er RFM),Le 1er RFM dans le massif de l’Authion en avril 1945 © musée de l’ordre de la Libération / DR unité blindée de reconnaissance de la 1ère DFL. Après un entraînement soutenu, le régiment gagne l’Italie en avril 1944 et se distingue notamment sur le Garigliano, avant de débarquer Pièce de DCA servie par les fusiliers marins à Bir-Hakeim © musée de l’ordre de la Libération / DRen Provence en août. Après les libérations de Toulon et Hyères, il remonte le Rhône et combat dans les Vosges. En janvier 1945, il s’illustre en Alsace avant de terminer la guerre dans le massif de l’Authion (Alpes).

Les 1er BFM et 1er RFM ont compté dans leurs rangs 31 compagnons de la Libération.

Crédits photos : © musée de l’ordre de la Libération / DR

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

1 commentaire

  1. 9 octobre 2015 à 12h19

    Dico | dico-mots.fr

    A la première occasion, je ne manquerai pas de visiter votre exposition. L'épopée des forces françaises entre Dakar et la flèche de Strasbourg est une succession d'efforts mémorables. Parti de rien, Philippe L. et Charles dG ont su redonner la place que mérite la France dans la 2è guerre mondiale.