Sélectionner votre langue : Français

14 - 07 - 2016

MA_actualites_marseillaise_ep1-2

Rouget de Lisle & La Marseillaise : épisode pilote

L’exposition documentaire Rouget de Lisle et La Marseillaise a été conçue et réalisée par le musée de l’Armée dans le cadre de la commémoration des 180 ans de la mort de Rouget de Lisle en 1836. Elle s’inscrit dans la saison culturelle, scientifique et pédagogique autour de La Marseillaise, organisée par le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale.

Le parcours de l’exposition, présenté sur vingt-deux panneaux répartis dans les galeries de la cour d’honneur, retrace la création de ce chant, depuis la déclaration de guerre à l’Autriche en 1792, jusqu’à la période contemporaine.

L’exposition s’articule autour de deux thèmes majeurs : les représentations de La Marseillaise et de Rouget de Lisle à travers différentes époques et leur utilisation lors de la Première Guerre mondiale. L’exposition évoque aussi la personnalité et la carrière militaire de Rouget de Lisle, la musique militaire et les chants révolutionnaires, les orchestrations mais aussi les interprétations qui ont été faites de La Marseillaise, notamment lors de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que celle de l’hommage aux victimes des attentats de Paris en 2015.

MA actualites marseillaise ill1 300x246 Rouget de Lisle & La Marseillaise : épisode pilote

La Marseillaise, allégorie aux volontaires marchant à la frontière par Frédéric Wentzel, 2e moitié du XIXe siècle © Paris, musée de l’Armée, dist. RMN-GP

Pour réaliser cette exposition, le musée de l’Armée a puisé dans ses fonds documentaires et ses collections. Plusieurs institutions partenaires ont également contribué à la réunion de documents issus de leurs fonds : l’établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (Ecpad), le service historique de la Défense (Sga/Dmpa/Shd), la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine de l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense (Bdic), le service archives documentation patrimoine de Choisy-Le-Roi, le musée Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier, la documentation/photothèque des musées de Strasbourg.

Le musée de l’Armée remercie chacune de ces institutions pour leur contribution à ce projet et en particulier Xavier Sené, Hayat El Hamiani et les documentalistes à l’Ecpad ; Jean-François Dubos, Hélène Servant, Bertrand Fonck, Hélène Guillot et Véronique de Touchet au Shd ; Valérie Tesnière, Cyril Burté et Wanda Romanowski à la Bdic ; Guy Kremer et Naséra Affane-Benaïssa au service archives documentation patrimoine de Choisy-Le-Roi ; Catherine Paulus à la documentation photothèque des musées de Strasbourg ; Dorothée Gillmann et Chantal Goldstein-Lavina des musées de Lons-le-Saunier ; Benjamin Foissey, Cécile Plantier, Alice Camus-de-Valence à l’Onacvg ; Bertrand Sevulder au Conservatoire militaire de musique de l’armée de Terre ;  François Boulanger, chef de la Garde républicaine ; Jean-François Durand, Chef de la musique principale de l’armée de Terre ; Marie-Claude Sabouret au musée de la Vie romantique.

Le commissaire d’exposition remercie également Émilie Cambier, Laëtitia Desserrières, Alix Durup-de-Baleine, Claire Bourgeois, Serge Feith, Agathe Formery, Charlotte Georges-Picot, Valérie Godard, David Guillet, François Lagrange, Estelle Marie, Michèle Mézenge, Nadia Nin, Prune Paycha, Pascal Segrette, Denis Thibaut du musée de l’Armée.

Commisaire d’exposition : Sylvie Picolet, Division de la recherche historique, de l’action pédagogique et des médiations du musée de l’Armée.

Du 25 juillet au 7 octobre 2016, exposition gratuite dans les galeries de la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides.
Un partenariat conclu avec l’Office national des anciens combattants et des victimes de guerre (Onacvg) permet de présenter l’exposition dans plusieurs régions de France.

Ecoutez un enregistrement de La Marseillaise sur le site Gallica

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires