Sélectionner votre langue : Français

22 - 08 - 2014

Les Invalides dans la Grande Guerre, épisode 10 : remise de décorations dans la cour d'Honneur

Les Invalides dans la Grande Guerre, épisode 10 : remise de décorations dans la cour d’honneur

Au premier plan, à droite, déjà décoré, un sous-officier amputé de la jambe droite regarde le photographe, il appartient au 37e régiment d’infanterie ou d’artillerie, le chiffre est visible sur son col. Les troisième et quatrième militaires, également blessés, viennent d’être décorés de la Croix de guerre.

La Croix de guerre

MA BA IGG ep11 1 20140825 130x300 Les Invalides dans la Grande Guerre, épisode 10 : remise de décorations dans la cour dhonneurAu début de la première guerre mondiale, deux décorations peuvent être décernées aux combattants français : la Légion d’honneur, créée en 1802 par Napoléon Bonaparte, qui récompense les « mérites éminents » acquis au service de la Nation (soit à titre civil soit à titre militaire), et la Médaille Militaire créée en 1852 par Louis-Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon III. Une loi, votée le 2 avril 1915, crée la Croix de guerre, destinée à commémorer les citations individuelles pour faits de guerre. Elle récompense les militaires, mais aussi les civils et les personnels militarisés. Le décret d’application, du 23 avril 1915, précise que la Croix de guerre peut être remise, sur leur demande, aux parents des bénéficiaires décédés.
La médaille est formée, à l’avers, d’une croix en bronze florentin à quatre branches, avec, entre celles-ci, deux épées croisées. Au centre, un médaillon décoré d’une tête de la République coiffée du bonnet phrygien et ornée d’une couronne de laurier. Autour du médaillon, l’inscription « République Française ». À l’origine, elle porte également la mention « 1914-1915 », puis, avec la prolongation de la guerre, « 1914-1916 », « 1914-1917 » et enfin « 1914-1918 ». Le modèle original est réalisé par le sculpteur Paul-Albert Bartholomé (1848-1928).
Le Sénat adopte le ruban vert rompu par un liseré rouge à chaque bord et cinq bandes rouges verticales, associant le symbole du sang versé à celui de l’espérance. Sur ce dernier sont épinglées les citations : palme en bronze en forme de branche de laurier pour l’Armée ; étoile de vermeil pour le corps d’Armée ; étoile en argent pour la division ; étoile de bronze pour la brigade et le régiment.
Le siège social de l’association nationale des Croix de guerre et de la Valeur Militaire se situe aujourd’hui dans l’Hôtel national des Invalides.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

1 commentaire

  1. 5 août 2015 à 19h34

    Le Bonhomme |

    Bonjour,je suis en possession de l'historique complet des cinq protagonistes à l'origine de la création de la Croix de Guerre 14-18.A savoir, Boelle(dont uniformes) Cauvin,Barrès,Bonnefous,Driant.Ainsi que des photographies d'époque inédites.Je me tiens à votre disposition ,si vous souhaitez me contacter.Le bonhomme Hervé 0235327178.