Sélectionner votre langue : Français

25 - 09 - 2020

5 bonnes raisons de visiter l’exposition « Comme en 40… »

L’exposition Comme en 40… (jusqu’au 10 janvier 2021) nous plonge dans cette année déterminante dans l’histoire de France, en nous racontant chronologiquement l’entrée en guerre, la défaite, l’armistice et le quotidien des Français en 1940. Carine Lachèvre, commissaire de l’exposition, nous donne 5 bonnes raisons de la visiter.

 

1. Comprendre un des événements majeurs de l’histoire de la France et de la Seconde Guerre mondiale.

Uniformes Comme en 40

© Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

Jour par jour, mois par mois, l’exposition revient sur les enjeux majeurs de 1940. En visitant la première salle, vous revivrez le choc de la défaite qu’a subi l’armée française, considérée à l’époque comme la première armée terrestre mondiale puis vous  découvrirez dans la seconde salle les conséquences militaires, politiques et sociales qui en résultent.

 

2. Découvrir des objets et des documents d’une grande valeur historique

L’exposition « Comme en 40… » présente 227 objets et documents d’archives qui ont été rassemblés pour la première fois. Des prêts uniques ont été consentis.

Parmi les objets phare de l’exposition, vous pourrez découvrir, entre autres, la carte du pacte germano-soviétique signée par Staline (en bleu), l’enregistrement des négociations du wagon de Rethondes, les armistices, le projet de statut des juifs annotée par le maréchal Pétain…

Carte du pacte germano-soviétique – Etant donné les tensions entre les deux régimes totalitaires le pacte négocié le 23 août 1939 par les ministres Molotov et Ribbentrop est un véritable partage de l’Europe centrale en deux zones d’influence. (c) AuswärtigesAmt – PolitischeArchiv

 

NBC/Bruno Ledoux © Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël
Les services allemands réalisent un enregistrement intégral des négociations de l’armistice. Un exemplaire de cet enregistrement est ensuite remis au maréchal Pétain. Transportée en 1944-1945 de Vichy en Allemagne, puis en Suisse, cette malle est retrouvée en 2015 à la faveur d’une vente publique.

 

3. Plonger dans l’univers des Français de 1940

L’exposition vous invite à vous confronter aux informations, vraies ou fausses, qui étaient diffusées dans la presse notamment à partir des tracts de propagande, à la radio et dans les actualités cinématographiques.

Exposition Comme en 40

© Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

 

4. S’immerger au sein d’une muséographie dynamique

Par le jeu de scénographie, de teintes et de lumières, vous serez entraîné dans une accélération du temps : des années 1930 aux dramatiques journées de juin 1940.

 

©Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

Tout au long du parcours, cartes animées, archives audiovisuelles et sonores, et éphémérides de presse complètent le parcours pour le rendre immersif.

©Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

 

©Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

 

5. Entrer dans le site majestueux des Invalides et explorer les collections du musée de l’Armée

A l’issue de votre visite de l’exposition « Comme en 40… », avec votre billet d’entrée, vous pourrez également visiter les collections du musée de l’Armée ; en parcourant les grandes périodes historiques et leurs objets datant du Moyen-Age à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

© Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

 

Une journée que nous vous promettons riche en découvertes !

© Paris, musée de l’Armée/Anne-Sylvaine Marre-Noël

 

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires